Kraft de Matthieu Biasotto

Merci à l’auteur qui a ligne de conduite de faire découvrir ses écrits en les diffusant dans un premier tant via le format numérique. Je joue le jeu et je vais lui commander un roman papier dédicacé, un autre bien sûr pour découvrir un peu plus… Donc vous déduisez bien, j’ai aimé « Kraft ».

Nombre de pages : 170 – Éditeur  auto-Edition – Date de parution : avril 2015
Genre : thriller  Dans ma bibliothèque : e-book – Date de lecture : juin 2015

 Le site de l’auteur : http://matthieubiasotto.com

En savoir +

Gabriel est un homme aigri, rattrapé par la crise de la quarantaine. Delphine, sa femme organise une soirée en amoureux pour son anniversaire. Des bougies, de la dentelle et des petites attentions. Elle tente de recoller les morceaux. Tout bascule dans le salon, lorsque Delphine est assassinée sous les yeux de son mari. Une exécution froide qui marque le début de la descente aux enfers. Gabriel va connaître les heures les plus sombres de sa vie. A la recherche de réponses et d’une mystérieuse enveloppe kraft, il découvre les travers de la femme qu’il vient de perdre. Lorsqu’il commence à comprendre, la partie vient de s’achever. Mais une nouvelle ne fait que débuter…

L’avis de Sybelline 

Kraft … Même si au départ, l’écriture brute et très descriptive m’a décontenancée.

Une précision dans les détails qui alourdit le début – on comprends bien vite que cela est fait pour installer l’ambiance sombre et angoissante – cela s’atténue bien vite dans l’action car c’est une écriture qui laisse une grande place au mouvement. Les personnages sont bien vite pris dans un tourbillon, les choses s’enchaînent très très vite.

Quel secret lui cache Delphine, la femme que Gabriel aime ?

Qui sont ces personnes prêtes à tout pour la récupérer, prêtes à tuer…

Les flashback  réguliers nous aide à comprendre l’histoire de Gabriel, peu à peu le puzzle prends forme. Mais méfiez vous, l’auteur nous laisse des informations par ci par là sans qu’on identifie forcément les indices – malgré tout moi j’avais deviné bien avant la fin –  Et lorsque vous finissez la lecture, vous revenez sur certains passages en vous disant… mais oui ! Bien sur… voilà pourquoi !

Donc une jolie découverte, j’aime bien le style d’écriture très imagé, on y entre facilement, c’est très additif, intrigue très bien ficelée. La fin est non attendue. Merci pour cette découverte. Et l’auteur est vraiment très proche de ses lecteurs.

Auteur à suivre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :