Catégorie : Roman policier / Polar

0

L’heure des fous – Nicolas Lebel

Paris : un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. « Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël », ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur de sudoku et de répliques d’Audiard

1

La vieille qui voulait tuer le bon Dieu de Nadine Monfils

Mémé Cornemuse, fan d’Annie Cordy et de Jean-Claude Van Damme, est une vieille bique, entre Ma Dalton et Carmen Cru, à la sauce belge. Elle a trouvé un emploi de concierge dans un immeuble foutraque…où son arrivée va déclencher des horreurs rocambolesques

0

L’affaire Aurore S. | Gilles Milo-Vacéri

En conclusion, rien n’allait dans cette histoire de rupture si brutale. Comment une femme folle amoureuse pouvait-elle passer des mots tendres et d’un amour authentique, à l’indifférence la plus totale, au silence méprisant, en seulement seize heures et neuf minutes ? Cela dépassait son entendement et il refusait de l’admettre, surtout d’une femme comme Aurore.

0

Territoires d’Olivier Norek

Depuis la dernière enquête du capitaine Victor Coste et de son équipe, le calme semble être revenu au sein du SDPJ 93. Pas pour longtemps, hélas ! L’exécution sommaire de trois jeunes caïds va les entraîner sur des pistes inimaginables. Des pains de cocaïne planqués chez des retraités, un chef de bande psychopathe d’à peine treize ans, des milices occultes recrutées dans des clubs de boxe financés par la municipalité, un adjoint au maire découvert mort chez lui, torturé…

0

Code 93 d’Olivier Norek

Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93. Depuis quinze ans, il a choisi de travailler en banlieue et de naviguer au cœur de la violence banalisée et des crimes gratuits.
Une série de découvertes étranges – un mort qui ouvre les yeux à la morgue, un toxico qui périt par autocombustion – l’incite à penser que son enquête, cette fois-ci, va dépasser le cadre des affaires habituelles du 9-3.

0

Kraft de Matthieu Biasotto

Une précision dans les détails qui alourdit le début – on comprends bien vite que cela est fait pour installer l’ambiance sombre et angoissante – cela s’atténue bien vite dans l’action car c’est une écriture qui laisse une grande place au mouvement. Les personnages sont bien vite pris dans un tourbillon, les choses s’enchaînent très très vite.