La chambre d’Hannah de Stéphane Bellat

Ce roman m’a fait de l’oeil sur mon fil d’actualité Facebook… « La chambre d’Hannah » est une découverte.

Nombre de pages : 256 – Éditeur : Ed.Rebelle – Date de parution : 2014 – Genre : historique
Date de lecture : Septembre 2015 > En savoir +

Paris, février 1992. Pierre Descarrières, 11 ans, est malheureux coincé entre une vie terne et des parents qui se déchirent quotidiennement. Seul dans sa chambre, il rêve d’un frère ou d’une sœur qui viendrait rompre sa solitude. Paris, février 1942. Hannah Klezmer, 11 ans, étouffe dans l’espace confiné de son appartement, mise à l’écart parce que juive. Leurs routes n’auraient jamais dû se croiser. Et pourtant, c’est arrivé. Car il existe entre eux un lien plus fort que le temps et la folie des hommes. Si La Chambre d’Hannah plonge ses racines dans l’Histoire la plus sombre, c’est aussi le roman sensible et lumineux d’une amitié entre deux enfants qui n’ont, au premier abord, rien en commun : ni leur condition, ni leur époque. Avec, en filigrane, ces deux questions essentielles : jusqu’où aller par amitié ? Sommes-nous prêts à croire l’impossible ?

« En écrivant la Chambre d’Hannah, j’ai souhaité faire entrer le lecteur dans l’Histoire sans jamais qu’il n’ait l’impression de livre un livre d’Histoire. Ce n’en n’est pas un. C’est une ode à l’amitié et à la magie que seuls les yeux des enfants peuvent voir. »– Stéphane Bellat –


L’avis de Sybelline

 
A 11 ans, l’on ne sait pas encore ce qu’il s’est passé durant la 2ème guerre mondiale – comment expliquer l’horreur à un enfant ?
 
Toute l’intelligence de ce roman réside dans cet éveil : la naïveté de l’enfance confrontée à l’horreur de la guerre.
 
Les mots vont me manquer pour vous exprimer toutes les émotions que j’ai ressenti à la lecture de ce roman. Stéphane Bellat sait nous mettre en larmes…
 
Hannah et Pierre partagent la même chambre mais pas la même époque.
Oh je me tais… j’en ai déjà trop dit.
 
J’aime les questions que ce roman pose, les émotions qu’il provoque – Sa lecture devrait être obligatoire !
 
Ne jamais oublier ce pan de l’histoire…
Pour que cela ne recommence JAMAIS !
 
Récit fort, personnages attachants, qu’est ce que vous attendez pour le lire ?
 
Merci, merci, merci. Ce livre me rappelle pourquoi j’aime lire.
 
Même si j’ai beaucoup de mal à lire sur cette période car je suis une grande sensible, j’aime y être confrontée car il ne faut pas fuir face à ce qui a été, il faut être conscient de tout ce qui s’est passé.
 
Une grande pensée pour toutes les personnes qui ont vécu et vivent l’horreur des conflits, des attentats, des guerres, des oppressions…
 
Réveillez-vous, c’est en train de recommencer…
Éveillez-vous et… lorsqu’il faudra choisir ‘un camp’, choisissez le bon !
> ne choisissez pas la haine, la torture, l’égoïsme, la peur…
Ne suivez pas la bête, combattez la. Choisissez LA VIE.

Seuls le présent et l’avenir comptent vraiment. Croyez en la vie et ne gâchez pas la vôtre, elle est trop importante pour cela. Allez jusqu’au bout de vos rêves et n’écoutez jamais ceux qui vous disent que c’est impossible. Accrochez-vous de toutes vos forces, ne laissez jamais vos rêves derrière vous et vous verrez que beaucoup de choses se réaliseront.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :