Liaison à durée déterminée de Jennifer Probst

« Liaison à durée déterminée » est un ebook… une petite romance toute simple. Pour le millionnaire Nicholas Ryan, la notion de mariage n’a absolument aucun sens. Pourtant, s’il veut hériter de la société de son oncle, Nick doit impérativement se marier… Découvrez mon avis sur ce roman.

Auteur :  Jennifer Probst | Nombre de pages : 284 | Éditeur : Editions J’ai Lu – Date de parution : 2014 | Genre : Romance | Dans ma bibliothèque : e-book | Date de lecture : Octobre 2014

En savoir +

Pour le millionnaire Nicholas Ryan, la notion de mariage n’a absolument aucun sens. Pourtant, s’il veut hériter de la société de son oncle, Nick doit impérativement se marier, et vite, comme stipulé dans les clauses du contrat de succession. Aussi, en apprenant que la meilleure amie de sa petite sœur rencontre de grosses difficultés financières, une idée lumineuse lui vient: en échange de l’argent dont elle a besoin, Alexa l’épouse pour une durée d’un an. Tous deux se détestant depuis l’adolescence, il n’y a donc aucune chance que d’éventuels sentiments s’en mêlent. Enfin ça, est ce qu’il croit, jusqu’à voir apparaître la beauté plantureuse qu’elle est devenue et qu’il n’avait pas vu depuis treize ans.

L’avis de Sybelline

Liaison à durée déterminée…

J’avais besoin d’une lecture légère, Cette petite romance, je l’ai lu très rapidement.

 

Un contrat, un trio amoureux, de l’attirance – de la répulsion… Tout ce qui fait un joli roman érotico – romantique.

Souvent je m’ennuie dans ce genre de littérature, c’est souvent très prévisible, ici l’écriture est fluide et agréable, les personnages très attachants et il y a beaucoup d’humour.

Il y aura 4 tomes dans cette série, je lirais volontiers les suivants. J’aurai plaisir à retrouver tous les protagonistes de cette jolie romance.

Totalement. Elle aimait tout en lui, le bon comme le mauvais, son ami, son amant, son associé et son rival. Elle souhaitait passer le restant de sa vie avec lui, s’abandonner entièrement à lui, même si, elle le savait, il ne voulait pas d’elle. Elle enfouit cette réalité tout au fond d’elle-même. Et décida de prendre tout ce qu’il lui offrirait. Tant pis si ce n’était pas, et ne serait jamais, assez

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :