Journal d’un ange gardien de Carolyn Jess Cooke

J’ai reçu « Journal d’un ange gardien » de Carolyn Jess Cooke via Masse Critique de Babélio

Lecture 2012 – 378 pages – Auteur : Carolyn Jess Cooke – Editions JC Latte

En savoir +

Margot Delacroix est morte depuis peu lorsqu’elle se trouve réincarnée en tant qu’ange gardien. Désormais appelée Ruth, elle est chargée de veiller sur elle-même, enfin sur Margot, qui reprend dès le début la vie que Ruth vient de quitter. Pour ce faire, elle sera devra s’en tenir aux quatre champs d’action des anges gardiens : observer, protéger, consigner et aimer. Ruth peut influer sur les choix de Margot, mais doit toujours respecter les limites du libre arbitre. La vie de Margot, qui se déroule voire se répète, est difficile, parsemée de mauvaises décisions. Heureusement, Ruth est toujours prête à voler à son secours, lui soufflant des suggestions qui seront tantôt suivies, tantôt ignorées. Ruth a surtout envie de comprendre ce que son fils – ou plutôt, le fils de Margot – a fait pour se retrouver en prison pour meurtre. Elle y voit l’occasion de s’impliquer au maximum, mais à grand frais…


L’avis de Sybelline

Journal d’un ange gardien

J’ai appréciée cette lecture, livre agréable à lire de part son format (presque un poche, un peu plus grand seulement), ses pages très blanches et son écriture fluide.

Entre « C’est pas le pied ! »  de Melena Moser et ce roman, je suis en plein dans les fantômes/anges-gardien, ces personnes mortes qui veillent sur les vivants. Ils sont attachants dans leur quête du meilleur, intéressants car ils mettent en lumière les parties obscures, ils essayent de guider ceux qu’ils aiment.

Dans ce roman, Ruth est l’ange-gardien de Margot, elle-même, nous suivons son parcours initiatique d’ange-gardien, Nandita (nan) la guidant, elle découvre peu à peu son rôle et les limites de celui-ci, au fil de ses rencontres avec d’autres anges-gardiens, humains et démons, elle change et comprend peu à peu sa vie, ses actes, ses choix et leurs conséquences.
Cette femme m’a émue, son désir d’influer sur sa vie, sur la vie des autres, de changer les mauvaises choses, découvrant les zones d’ombres de son existence, apprenant à s’aimer et à se protéger … La tâche n’est pas facile car elle doit revivre les pires moments de sa vie : les maltraitances de son enfance, son alcoolisme, sa séparation… Changer les choses, au risque de se perdre et de perdre les gens qui l’aiment et qu’elle aime ?
Une jolie histoire. Ce livre m’a émue.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :