J’ai lu” La liste” de Siobhan Viviansur ma liseuse, une lecture agréable.

Auteur : Siobhan Vivian | Nombre de pages : 280 |Date de parution : 2011 |Genre :  Roman Jeunesse |Dans ma bibliothèque : numérique | Date de lecture : juin 2014

En savoir +

La liste nomme 8 filles chaque année Les 4 plus belles et les 4 plus laides du lycée Et si votre nom s’y trouvait ? Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d’année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n’a jamais réussi à empêcher qu’elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer… pour le meilleur ou pour le pire ?

Mon avis

La liste de Siobhan Vivian
.
Il y a l’image qu’on aimerait donner de soi 
et celle que les autres perçoivent réellement.


Ce roman se déroule dans un lycée américain, mais cela peut se produire dans n’importe quel lycée sauf que là il y a une liste > Une liste qui influence les regards des autres car cette liste désigne des noms, des personnes précises, elle dit qui est moche et qui est jolie ? Pas facile d’affronter le regard des autres lorsqu’on est désignée et que tous les regards se posent sur vous…

Entre rivalités féminines, jalousies et convoitises amoureuses, on découvre le quotidien de quelques adolescentes : leurs amitiés, leurs premiers amours, leur rapports avec leur corps, leurs parents, leurs sœurs… Tout cela à l’approche du bal de la rentrée, des alliances se rompent et se forment… Le collège/lycée où le paraître/la réputation sont si importants pour prendre une place, l’adolescence – ce passage de l’enfance à l’âge adulte – avoir un look à la mode, un style, les appareils dentaires, l’acné, les sorties régies par les parents… A un âge où la confiance de soi est difficile, cap difficile où la personnalité se construit.

L’anorexie est abordée dans ce roman, c’est important d’en parler à une époque où de nombreuses adolescentes se privent de nourriture pour ressembler aux modèles des magasines.

On se dit que dans le monde du travail, parfois ce n’est pas si loin de tout cela, on est dans une société où l’apparence physique est importante, et il est très difficile de ne pas entrer dans les critères de beauté actuels.

Une lecture très sympathique mais c’est vraiment un roman jeunesse, comme j’ai gardée mon âme d’enfant, je l’ai lu avec plaisir, il ne faut pas être trop adulte pour le lire 🙂

Tags:
0 Commentaires

Laisser un commentaire

© 2023  by Aline Garcia Infographiste / KLEO Template from Seventh Queen

Contactez-nous

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

%d blogueurs aiment cette page :