L’Été des lucioles de Gilles Paris

Un grand merci ! « L’Été des lucioles«  m’a été offert par Gilles Paris et les Éditions Héloïse d’Ormesson.

Auteur : Gilles Paris |Nombre de pages :  222 | Éditeur : Editions Héloïse d’Ormesson | Date de parution : 23 janvier 2014 | Genre : Contemporain – COUP DE COEUR

En savoir +

Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes : c’est parce que François, son père, n’ouvre pas son courrier qui s’amoncelle dans un placard que ses parents ne vivent plus ensemble ; c’est parce que Claire et Pilar, ses mamans, adorent regarder des mélos tout en mangeant du pop-corn qu’elles sont heureuses ensemble. Et c’est parce que les adultes n’aiment pas descendre les poubelles au local peint en vert qu’il a rencontré son meilleur ami Gaspard.
 
En vacances à la résidence du Grand Hôtel du Cap-Martin, Victor partira à l’aventure sur l’étroit chemin des douaniers qui surplombe la côte en compagnie de Gaspard. L’été sera placé sous le signe de l’étrange avec une invasion de lucioles, des pluies sèches et des orages aussi soudains que violents. En guidant les garçons jusqu’aux passages secrets menant aux villas qui bordent le rivage, papillons, baronne et jumeaux feront bien plus que de leur ouvrir la porte des jardins enchantés.

L’avis de Sybelline

Voici le 4ème roman de Gilles Paris, j’ai fini de le lire ce matin même.  Je m’empresse de vous écrire mon avis, le roman sortant dans les librairies aujourd’hui même.

Encore touchée ! Que j’aime l’univers enfantin de cet auteur, ses mots simples, la façon dont il retranscrit la vision naïve de la vie vue par un enfant.

Dans ce roman c’est Victor 9 ans qui vit avec sa mère séparée de son papa, un papa qui a le syndrome de Peter Pan, un papa qui n’arrive pas à grandir…

Il y a le soleil, la plage, la mer, les vacances… Alicia sa sœur, Justine son amoureuse, Gaspard son meilleur ami, Pilar sa 2ème maman et tout plein d’autres personnages (la baronne, les jumeaux… ). Je n’ai pas envie de vous raconter trop de l’histoire sinon il n’y aurai plus de découverte – et des surprises il y en a dans ce roman – le résumé en dit déjà beaucoup trop.

Victor est très attachant, c’est lui qui nous raconte cet été particulier, je me suis beaucoup attaché à lui, tout comme à Icare et Simon, personnages des précédents romans de Gilles Paris (« Autobiographie d’une courgette » et « Au pays des kangourous »).

Ce roman est un coup de coeur, tout comme les 2 autres romans que j’ai lu de cet auteur, il m’en manque un en fait (« Papa et maman sont morts« ).

Je me suis laissée embarquée par la magie des lucioles, une lecture si agréable, j’ai eu 9 ans à mon tour, merci à l’auteur Gilles Paris, très jolie histoire, j’ai adoré la dernière partie de l’histoire (on nage dans le fantastique), la fin est magnifique !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :