Le crime du comte de Neville d’Amélie Nothomb

J’ai lu « Le crime du comte de Neville » dans le cadre de la sélection pour 14ème prix du roman Fnac

Nombre de pages : 134 – Éditeur Editions Albin Michel – Date de parution : Août 2015
Genre : contemporain – Date de lecture : juin 2015 > En savoir +

« Ce qui est monstrueux n’est pas nécessairement indigne. »
Amélie Nothomb

Un conte de fées virant à la tragédie grecque. « Le crime du comte Neville » raconte l’histoire d’une jeune châtelaine mal dans sa peau, qui cherche à se faire assassiner par son père, pour aider ce dernier à réaliser sans dommages la prédiction d’une voyante rencontrée à l’issue d’une fugue qui n’en est pas une.


L’avis de Sybelline

Merci à la Fnac et aux Éditions Albin Michel, je me suis régalée en lisant le prochain roman d’Amélie Nothomb.
 
Il y a souvent un mort dans les romans d’Amélie Nothomb…
Ce roman n’y déroge pas.
Oui mais lequel ? Et dans quelles circonstances ?
 
Les personnages y sont névrosés à souhait, dépressifs, voir frustrés,
Tout cela les rends singuliers, si intéressants, si exquis.
 
Il y a un coté trop bourgeois, voir trop précieux ? oui mais…
Tout est nuances et contraste entre ce luxe affiché, le paraître, les apparences et la réalité : la misère, le sacrifice…
 
Le paradoxe est toujours si présent dans les romans d’Amélie Nothomb.
 
Le comte de Neville vous invite…
Je ne saurais que vous conseiller d’accepter l’invitation..
 
Quoique…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :