Le voleur d’ombres | Marc Levy

« Le voleur d’ombres » de Marc Levy, un joli roman qui se lit bien.

Lecture 2012 – 304 pages – Auteur : Marc Levy – Editions : Livre de Poche

En savoir +

Enfant, il vole les ombres des gens qu’il croise… et chacune de ces ombres lui confie un secret. Malgré lui, il entend les rêves, les espoirs et les chagrins de ceux qu’il aime. Que faire de cet étrange pouvoir…? Quelques années plus tard, le «voleur d’ombres» est devenu étudiant en médecine… Est-il encore capable de deviner ce qui pourrait rendre heureux ses proches, comme Sophie avec laquelle il étudie la médecine, ou Luc, son meilleur ami, qui voudrait changer de vie ? Et lui, sait-il où le bonheur l’attend ?
Amour d’une mère. Inoubliable premier amour. Amour qui s’achève… Amitié longue comme la vie… Le voleur d’ombres est une histoire d’amour au pluriel..

« — Maintenant, assieds-toi, il faut que l’on parle, a dit l’ombre.
Je me suis assis en tailleur sur le sol.
— Tu as un pouvoir très rare, il faut que tu acceptes de t’en servir, même s’il te fait peur. — Pour quoi faire ?
— Trouve pour ceux dont tu dérobes l’ombre cette petite lumière qui éclairera leur vie, un morceau de leur mémoire cachée, c’est tout ce que nous te demandons.
— Nous ?
— Nous, les ombres, souffla celle à qui je m’adressais.
J’ai souri, je comprenais très bien de quoi elle parlait. »
Et si l’enfant que vous étiez rencontrait l’adulte que vous êtes devenu…


L’avis de Sybelline

J’ai beaucoup aimé ce livre, il faut dire que les livres de Marc Levy sot agréable et simple à lire, de bons moments de lectures…

Ce petit garçon qui vole les ombres,…

A la manière du film ‘6eme sens’, ce petit garçon aide les ombres et les ombres le lui rendent bien.

c’est drolement dangereux de s’attacher à quelqu’un , c’est incroyable ce que ça peut faire mal . rien que la peur de perdre l’autre est douloureuse . sans nouvelles d’elle ; tout s’écroulait autour de moi . c’est moche de guetter un signe de quelqu’un pour se sentir heureux .

L’amour c’est peut-être comme une ombre, quelqu’un le piétine et part avec. Peut-être que trop de lumière, c’est dangereux pour l’amour, ou alors c’est le contraire, sans lumière, l’ombre d’un amour s’efface et finit par s’en aller.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :