ReNaissance – Jean-Basile Boutak

Je me suis inscrite sur le site Simplement, cet e-book « ReNaissance » est le premier Service Presse que j’accepte, c’est une nouvelle de science fiction.

Lecture : décembre 2017 – 118 pages (82 en .epub) – Sorti le 21 sept. 2017 – Auteur : Jean-Basile Boutak – SP Ebook /Plateforme SimPlement / Les Editions de Londres – Collection Mary Shelley

2154. Il reste un peu plus de vingt-cinq années à la Terre avant son autodestruction, et autant à l’humanité pour relever son plus grand défi : assurer sa survie. Une jeune historienne férue d’ésotérisme, entraînant à sa suite un journaliste blasé, se lance en quête d’un fol espoir.
Du cœur de l’Auvergne au Tibet, du Roi des Phares aux geôles d’un château, ReNaissance emmène le lecteur dans un voyage initiatique, où l’optimisme prévaut sur le fatalisme.


L’avis de Sybelline

Tous les ingrédients de science fiction sont là, cela m’a fait penser au film « Le fils de l’homme » et bien d’autres films ou livres de SF…

La question de la fin de l’humanité a été si souvent abordée… L’apocalypse ? Comment sauver l’humanité ?

Cette nouvelle parle d’un espoir. L’espoir fou de sauver l’humanité qui va disparaitre. Cette nouvelle parle de prophétie…

J’ai eu peur à un moment que ça tombe trop le religieux… J’ai trouvé certains passages abracadabrant… A la fin de la lecture on raccroche pourtant les « wagons », le tout devient plus limpide, on comprend où l’auteur nous a mené. Parce qu’en fait, tout le long, on est aussi perplexe que Thierry, le journaliste qui est entraîné malgré lui (quoique) par l’historienne Laura.

Bien que j’ai deviné la fin bien avant celle ci… Je me suis laissé embarquée dans cette quête d’espoir, cette nouvelle de SF se lit très bien.

C’est une agréable lecture. Merci à l’auteur et au site SimPlement.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. livresque78 dit :

    Bien sympa de découvrir de nouvraux auteurs qui font dand la Science Fiction. Plus facile a lire pour moi que les grands du nom où il faut être férue du style SF pour comprendre ce qu’on lit.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :