Catégorie : Lectures 2018

KOKORO | Delphine Roux

Koichi et sa soeur Seki tentent de se reconstruire après la mort de leurs parents dans un accident, lorsqu’ils étaient adolescents. Tandis que Seki se réfugie dans la réussite professionnelle, Koichi, fuyant la réalité, est absent du monde. Mais lorsque ce dernier apprend que sa soeur va mal, il décide d’agir pour que tous deux puissent renouer avec kokoro, le bonheur enfoui de leur enfance.

Petits portraits de très grandes personnes – Barbara Constantine

On aurait pu les appeler personnes âgées, mais « ça aurait été réducteur. Papi ou Mamie n’ont pas toujours eu des cheveux blancs et des sourcils en broussaille, n’ont pas toujours eu besoin de déambulateurs ou de dentiers. Il fut un temps où ils ont couru, ri, joué, raconté des blagues, fait des galipettes, eu des peines de coeur, des frustrations, des peurs, de l’acné…

Ma vie d’auto-entrepreneur – Sophie Vouteau

L’auteur y exprime très bien ses angoisses et son stress. Juriste de formation et éditrice, elle raconte son expérience d’auto-entrepreneur. De l’euphorie du début à la réalité qui la rattrape…

Ville condamnée – Nicolas Villeneuve

« Bienvenue à Mersin ». C’est l’affiche qui accueille Marc et ses compagnons à l’entrée de la petite ville calme. Peut-être même trop calme. Pas de bruit, pas d’habitant… simplement des questions qui se bousculent dans les têtes et l’étrange sensation d’une présence qui murmure de fuir.

Une Coccinelle dans le coeur – Angie Le Gac

Elena est jeune. Elena est belle. Elena est malade. Parfois, elle a envie de mourir… Mais la plupart du temps elle veut vivre haut et fort, de plus en plus vite, comme sur un immense manège de fête foraine. Entre ses séjours en clinique et sa vie professionnelle, elle essaie de se construire jour après jour et de trouver sa propre voie vers le bonheur.

Les amants maudits de Venise – Corinne Javelaud

Comment s’en sortir lorsqu’on perds des êtres chers – surtout lorsqu’on culpabilise, que l’on a survécu ? Les séquelles peuvent être terribles, on se raccroche à ce qu’on peut, même au plus fol espoir.

Fluctuations impudiques des sentiments – Florence Marguerie

Lou était écorchée, vulnérable. Elle ne maîtrisait plus rien. Elle se trouvait perdue d’être éperdue d’amour. Dans sa voiture, elle pensait à cette femme torero dans « Parle avec elle », un film d’Almodovar, qui reste immobile devant le taureau entrant dans l’arène et se fait transpercer, parce que l’homme qu’elle aime l’a abandonnée.

La nuit jamais ne nous quitte – Else Smakalova

Else et Alain sont des amis d’enfance qui s’aiment d’une amitié passionnée. Pris dans une relation quasi gémellaire, ils n’osaient imaginer vivre l’un sans l’autre, jusqu’au jour où Alain périt lors d’un naufrage, laissant une autre femme enceinte, et une mère inconsolable. Vingt ans plus tard, alors qu’elle cherche encore à se reconstruire, Else tombe sur son sosie, Chris