« Arch » – Romain Lebastard

« Arch »est un récit fantastique obtenu via le site Simplement.

Lecture : Janvier 2018 – 331 pages ( 210 en epub) – Sorti le 1er mars 2017 – Auteur : Romain Lebastard – SP Ebook / Plateforme Simplement – Coup de cœur

Appartement.
Boulangerie.
Travail.
Bistrot.
A répéter jusqu’à la fin.

Archibald Delavigne est un solitaire pétri d’angoisses vivant dans une routine déprimante. Jusqu’au jour où un mystérieux inconnu lui lègue trois pouvoirs surnaturels sans aucune raison particulière…


L’avis de Sybelline

Arch… Des lunettes d’aviateur, cela vous intrigue ?

Quel rapport avec l’histoire ? Il n’est pas du tout question d’aviation, peut-être le côté

solitaire de l’aviateur ? Ou encore le côté mystérieux ? … Je ne vais pas tout vous dire dans ma chronique, c’est d’ailleurs la difficulté lorsqu’on parle d’un livre, ne pas trop en dire.

Notre héro ou anti-héro – avec ou sans lunettes d’aviateur ? – va d’un coup être doté de pouvoirs surnaturels… Ouhlà, là vous vous dites que cela va tomber dans le n’importe quoi…. Non pas du tout, il y a une vraie réflexion : que feriez vous si du jour au lendemain, là comme ça, on vous dotait de pouvoirs, comment les utiliseriez-vous ?

Arch (Archibald) est un homme qui s’est fermé au monde, il ne vit pas, il survit, entre son appartement, sa boulangerie, son travail et son bistrot. Il boit pour d’étourdir et oublier que sa vie ne rime à rien…

Le fantôme de son passé. Ce maton intérieur armé jusqu’aux dents de craintes imbéciles et de réserves inutiles venait de se prendre les pieds dans le tapis, laissant une échappatoire à Arch. Un faible rayon de soleil qu’il entr’apercevait furtivement entre les brumes de son existence.  (page 116)

Arch, il pense que le bonheur, ce n’est pas pour lui…

Et lui ? Y avait-il droit ? Il s’y était refusé depuis si longtemps, tant pour eviter de s’engager que prendre le risque de faire souffrir une potentielle partenaire. Qui voudrait vivre avec un reclus, un solitaire qui ne faisait que lire et sa saouler, préférant le silence aux conversations ? Les choses avaient changé désormais, mais ses démons profonds étaient toujours là, vicieux et insidieux prêts à lui sauter à la gorge dès qu’il serait trop heureux. Il les sentait, tapis au creux de sa conscience, encantés de lui rappeler qu’il ne pourrait jamais connaître le bonheur et encore moins en procurer à quelqu’un. (page 133)

Alors tous ces pouvoirs tombés du ciel ? Il va en faire quoi ? … Cela va-t-il le changer ? Lui qui n’a pas de but dans la vie… Juste un indice : Arch est un homme bon, érudit… Tout est possible ! Le meilleur comme le pire ?

Vous l’avez compris j’ai beaucoup aimé ce roman, c’est presque un coup de coeur, je reste juste un peu mitigée sur le pourquoi du comment de la fin.

J’ai été emportée par les possibilités, l’espoir, le destin peu ordinaire d’Arch… J’ai aimé le questionnement sur la société, sur la raison de vivre…

J’ai aimé lire cet auteur, jolie écriture, la richesse des mots m’a plu. Une bien jolie lecture, une introspection dans l’âme et la société humaine, une histoire fantastique bien construite et bien menée, Arch est à découvrir, une jolie découverte. Une pépite.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :