La nuit jamais ne nous quitte – Else Smakalova

« La nuit jamais ne nous quitte » est un service presse proposé par la site PUBLISHROOM, maison d’auto-édition d’auteurs indépendants. Merci à Anaelle pour la découverte.

Lecture : Février 2018 – 93 pages (format epub) – Sortie :  Janvier 2018 – Éditeur  : Publisroom – Auteur : Else Smakalova

Else et Alain sont des amis d’enfance qui s’aiment d’une amitié passionnée. Pris dans une relation quasi gémellaire, ils n’osaient imaginer vivre l’un sans l’autre, jusqu’au jour où Alain périt lors d’un naufrage, laissant une autre femme enceinte, et une mère inconsolable. Vingt ans plus tard, alors qu’elle cherche encore à se reconstruire, Else tombe sur son sosie, Chris, et ne peut s’empêcher d’être troublée.
Des vies qui se croisent, qui s’enchevêtrent et s’accrochent au passage, qui se ratent. Quand le miracle de la relation fusionnelle se reproduit, le scénario n’est-il pas joué d’avance ?

Avec ce roman psychologique intense, l’auteur nous plonge au cœur des mystères de l’âme humaine.


L’avis de Sybelline

Je suis mitigée. Je n’ai pas aimé le style d’écriture de l’auteur – trop saccadée, ce n’est que mon ressenti – et j’ai eu du mal avec certaines répétitions dans l’histoire.

Le sujet est intéressant, une amitié à la limite de l’amour, vécue par une adolescente, du coup ça marque sa vie de femme, ça accroche son coeur. Et puis la perte de cet être pilier/jumeau, et le vide que cela laisse, la difficulté du deuil, de vivre sans ce repère.

Et puis une rencontre qui ramène les souvenirs, qui la fait douter… La comparaison de ce nouvel homme ressemblant à cet être cher perdu… Là l’auteur a maintes fois insisté sur plusieurs chapitres : comme quoi Else est consciente que c’est bien une autre personne et qu’elle en est de plus en plus persuadée etc etc… Redondant, surtout sur un roman court même si le but est certainement d’insister sur l’état de confusion (trop à mon goût).

Ma question : la femme du roman de prénomme Else comme l’auteur, est-ce auto biographique ?

Toutefois, beaucoup d’émotions dans ce petit roman. Ce sont de petits chapitres qui voyagent dans le temps… Entre le passé et le présent…Cela se lit assez vite, le roman est court en même temps.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :