L’heure des fous – Nicolas Lebel

Enfin j’ai lu « L’heure des fous » de Nicolas Lebel ! … C’est vrai, j’ai traîné pour lire cet auteur que j’ai maintes fois rencontré dans des salons littéraires… Alors j’en pense quoi ?

Lecture : Déc 2017 – 379 pages – Sortie : 2013 – Auteur :  Nicolas Lebel –  Éditions MaraBooks Poche – Coup de coeur

Paris : un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. « Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël », ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur de sudoku et de répliques d’Audiard… Mais ce qui s’annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique quand le cadavre révèle son identité. L’affaire va entraîner le groupe d’enquêteurs dans les méandres de la Jungle, nouvelle Cour des miracles au cœur du bois de Vincennes, dans le dédale de l’illustre Sorbonne, jusqu’aux arrière-cours des troquets parisiens, pour s’achever en une course contre la montre dans les rues de la capitale. Il leur faut à tout prix empêcher que ne sonne l’heure des fous…


L’avis de Sybelline

J’ai aimé « L’heure des fous », oh que  j’ai aimé…  Je ne m’attendais pas du tout à cela.

Je me suis attachée à cet petite équipe qui s’envoie des vannes à tour de bras…  On passe d’excellents moments avec ce bourru de capitaine Mehrlicht,  le lieutenant Dossantos brut de brut, le stagiaire Ménard  souffre douleur et le lieutenant Latour qui « encaisse » – une femme parmi les hommes pas toujours tendres et neutres !

Quelle équipe de choc !

Il y a des moments très drôles, voir jouissif parfois. Eh ces phrases d’Audiard 🙂

L’histoire est bien ficelée, bien construite, belle intrigue. Un bon polar pour finir l’année.  Une bonne découverte. D’autant plus que je n’ai pas lu tant de polars que cela cette année.Une lecture agréable.

J’en redemande. Et je vais lire rapidement la suite.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :