Les brumes de Vouvray de Karine Lebert

Merci aux Editions De Borée et à l’auteur Karine Lebert pour cette jolie découverte. « Les brumes de Vouvray » est un joli roman.

Nombre de pages : 280 – Éditeur : De Borée – Date de parution : oct 2014 – Genre : Drame, historique – Date de lecture : Janv. Fev. 2015  > En savoir +

Jade et Léa Laurenty vivent et travaillent sur le domaine viticole appartenant à leur famille depuis la nuit des temps. Léa, l’aînée, agronome, cultive la vigne avec Dimitri, son mari œnologue. Jade est célibataire et gère la maison d’hôtes troglodyte à côté du château. Passionnée d’histoire, Jade creuse dans le passé familial, contre l’avis de sa sœur qui souhaiterait garder secrètes les malversations de son père, ex-maire du village ayant détourné des fonds publics. Mais Jade s’intéresse à une histoire beaucoup plus ancienne qui aurait scellé à jamais le sort de sa famille..


L’avis de Sybelline

Les brumes de Vouvray…

L’histoire se passe près de Tours, le long de la Loire, à Vouvray. Quel joli décor pour ce roman : un château, un domaine familial, des vignes, des caves et deux sœurs qui peinent à se comprendre.

 

Elles descendent toute deux d’une longue lignée de viticulteurs, les Laurenty. La soeur cadette, Jade entreprends de faire des recherches sur le sombre passé familial. Léa, sa soeur ainée, s’y oppose fermement, de crainte que la découverte d’un secret soit trop lourd à porter… Jade, déterminée, va malgré tout creuser le passé pour essayer d’expliquer le présent.

D’autant plus que la dépression de son neveu l’inquiète,  y a t il une explication familiale à cela ?

Les évènements vont alors bousculer le  quotidien de Jade : Le maître chai est assassiné, pourquoi ? par qui ?
Et qui est ce psychiatre si séduisant, saura-t-elle lui résister ?

Le roman se déroule sur deux niveaux :
– Le présent de Jade et Léa au sein du domaine des Laurenty
– Le passé de leurs ancêtres à travers les archives que Jade consulte en secret.

Mais qu’est-il arrivé à la famille Laurenty ?
Que va découvrir Jade ?

J’ai aimé ce parallèle historique, au départ j’ai cru que c’était une romance – ne vous fiez pas à la couverture du roman – l’histoire est devenu plus dramatique et cela très rapidement.

Les découvertes historiques m’ont tenues en haleine et j’ai alors lu les derniers chapitres d’une traite. L’auteur arrive à nous « cacher » la vérité jusqu’au dénouement.

Quel retournement de situation, une fois le roman refermé, même si le puzzle est reconstitué, des questions restent suspendues.

J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de Karine Lebert, j’ai passé un joli moment à Vouvray. J’ai bien sur envie de découvrir d’autres romans de l’auteure, d’autant plus que « Les brumes de Vouvray » est son 8ème roman aux Editions De Borée.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :